Cellou chez Alpha : Les dessous qui n’ont pas été dits devant les médias !

0
7739
Aloha Conde et Cellou Dalein Diallo au palais sekhoutoureya
Aloha Conde et Cellou Dalein Diallo au palais Sekoutoureya le 01/09/2016
Partager

La rencontre entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, intervenue le 01 septembre au Palais Sekhoutoureya, continue d’alimenter les débats dans la cité. Beaucoup de personnes n’ont pas compris pourquoi Cellou Dalein affichait presque une mine serrée, alors qu’Alpha Condé était tout joyeux. Ce comportement du chef de fil de l’opposition s’explique par la dureté de la conversation.

Lors de ce face à face, Cellou Dalein aura été très dur envers Alpha Condé. Parmi les sujets qui ont fâché, il y a eu le dossier des marchés attribués par le gré à gré et la situation de pauvreté dans laquelle vivent les guinéens. Le chef de fil de l’Opposition a demandé à Alpha s’il était conscient que plus d’un milliard de dollars s’était volatilisé à cause de ces marchés.

Mais comme à son habitude, Alpha aurait voulu feinté la question, en accusant Cellou d’avoir été mal informé concernant le dossier d’Asperbras. Il se serait même attaqué au passage à Papa Koly qui serait le véritable artisan du recrutement d’Asperbras. L’opposant a été obligé de ramener le débat sur les marchés de gré à gré.

Sur la question de la crise économique que traverse la Guinée, Alpha Condé aurait continué à accuser Ebola. Le chef de fil de l’opposition lui aurait rappelé qu’avant Ebola la Guinée ne se portait pas non plus mieux.

Sur le choix des hommes, Alpha Condé aurait reconnu s’être trompé à plusieurs niveaux. Il aurait à nouveau dit qu’il ne connaissait pas le pays et regrettait la mort de son frère Malick Condé qui aurait pu l’aider. Cellou lui aurait répondu que c’était une grave erreur de miser sur une seule personne pour comprendre les réalités guinéennes.

Les autres sujets abordés ont porté sur la libération des prisonniers politiques de l’UFDG. Alpha Condé aurait dit que la justice doit poursuivre son travail et qu’il verra ce qu’il peut faire après.

Sur la question de l’installation du chef de fil de l’opposition dans ses nouvelles fonctions, Alpha aurait souhaité que Cellou annonce la nouvelle aux médias. Mais le président du parti UFDG a dit que cela revenait au chef de l’Etat.

Dans l’ensemble, comme l’a dit Cellou Dalein, il y a eu des points de divergences qu’ils ont réussi à aplanir et d’autres qui sont restés en suspens. C’est le cas notamment de l’épineux dossier des gardes rapprochées de Cellou arrêtés dans le cadre de l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo.

Difficile de savoir si les deux hommes ont parlé aussi du cas de Bah Oury qui ne cesse de mettre des bâtons dans les roues du parti UFDG. Mais une chose reste sûre, c’est que désormais rien ne sera plus comme avant entre Cellou et Alpha Condé.

Guineedirect

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire