ECOUTEZ LA RADIO LIBRE OPINION RLO EN DIRECT DE PARIS
Alpha Blondy artiste

Qui est le dirigeant africain préféré de Alpha Blondy?

  La méga star du reggae est connue pour le combat qu’il est en train de mener inlassablement, depuis plusieurs décennies, contre les dictateurs africains. Le temps passe, presse. Alpha Blondy, toujours égal à lui même, observe,...

Sénégal : un policier sanctionné pour une gifle « gratuite »

L’administration policière a relevé de ses fonctions un agent qui a délibérément giflé un motocycliste à Ziguinchor, dans le sud du pays. Selon un communiqué du Bureau des relations publiques de la Police nationale, l’agent...

Le corps de Oumou assassinée à Liège (Belgique) est arrivé à Conakry

Le corps de Oumou Tabara Diallo assassinée à Liège (Belgique) est arrivé à Conakry la nuit de ce samedi, 24 février. Pour rappel, mercredi 14 février dernier, le corps sans vie d’Oumou était retrouvé dans...
Paul Pogba

Le top 5 des sportifs français les mieux payés : Paul Pogba détrône Tony...

Le magazine L’Equipe publie la 15e édition de son enquête sur les salaires des sportifs français. Pour la première fois, le leader du classement a cumulé plus de 20 millions d’euros de gains sur l’année. Paul...
Makanera et Cellou Dalein

AG de l’UFDG : « Les Guinéens sont mécontents parce qu’ils estiment… », déclaré...

Pendant l’assemblée générale de l’UFDG tenue ce samedi, 24 février 2018, à son siège à la Minière, l’ex-ministre de la Communication, Alhouseine Makanéra Kaké a déclaré ceci : « Les Guinéens sont mécontents parce qu’ils...
Bantama Sow au siège du RPG

Bantama : « les militants de l’UFDG ont donné un ultimatum à leur leader, s’il...

«Nous défendrons les idéaux du président Alpha Condé au prix de nos sangs et de nos libertés» Ce samedi 24 février au siège national du RPG à Gbessia, le ministre des Sports, de la Culture...
Après le rejet catégorique des résultats des élections communales du 04 février publiées (par la CENI) par l’opposition républicaine, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a invité ses militants, samedi 24 février, au cours d’assemblée générale de son parti à Conakry, à se mobiliser fortement pour une série de manifestations de rue qui débutera lundi le 26 février par « une journée ville morte ». « Je suis particulièrement fier aujourd’hui de constater que vous êtes prêts pour la marche pacifique programmée pour le lundi à Conakry et qui se poursuivra sur toute l’étendue du territoire. Il faut qu’on se batte pour obtenir la restitution des quartiers, des sièges et des suffrages qui nous ont été volés ; c’est vrai que l’UFDG a beaucoup de militants, une grande capacité de mobilisation, un poids électoral plus que respectable. Mais qu’à cela ne tienne, ce qui me plait davantage en vous, c’est votre engagement total et désintéressé, car le peuple vient de sanctionner M. Alpha Condé dans les urnes, les classes politiques dans les CACV, au détriment des partis politiques de l’opposition lors des élections communales du 4 février passé dont les résultats sont mis en cause par le pouvoir », a-t-il déclaré sous les ovations de ses militants. Alpha Condé suggérait de prendre les armes si les élections sont volées Devant ses militants, Cellou Dalein Diallo a indiqué que lui et ses pairs de l’opposition républicaine se battront par tous les moyens légaux pour la publication des « vrais résultats » issus des urnes, lors des élections communales du 04 février dernier. « Le peuple a sanctionné Alpha Condé par les urnes, il a décidé de sanctionner le peuple dans les CACV en volant les suffrages accordés généreusement par le peuple aux partis politiques de l’opposition. Ce n’est plus acceptable parce que notre combat n’aura aucun sens si nous nous soumettons aux décisions prises par les CACV qui sont loin de refléter la réalité des urnes. C’est notre droit le plus absolu d’exiger par tous les moyens légaux la restitution de ce qui nous a été arbitrairement enlevé. C’est pourquoi, nous allons nous battre par tous les moyens légaux pour la restitution de nos voix (..) », a martelé le chef de file de l’opposition guinéenne. Plus loin, il a également rappelé les menaces de l’actuel président de la Guinée par rapport aux vols de suffrages, alors qu’il était encore opposant. « J’ai dit la dernière fois que nous n’allons pas suivre les conseils que M. Alpha Condé qui suggérait lorsqu’il était opposant de prendre les armes si les élections sont volées. Nous avons décidé ensemble qu’on ne prendra pas les armes contre notre peuple comme il l’a fait en 2000. Mais, nous allons nous battre par tous les moyens légaux. C’est pourquoi, nous avons décidé de commencer lundi par une ville morte et nous allons continuer après par les autres formes de manifestations pacifiques, les sit-in, les marches jusqu’à ce que nos droits soient rétablis, nos suffrages rendus, nos sièges restitués, les quartiers dans lesquels nous avons gagné, que nous puissions installer les chefs de quartiers nous allons nous battre par tous les moyens légaux et nous avons décidé que nous commençons lundi 26 février par une ville morte », a promis Cellou Dalein Diallo. Les magistrats qui auraient annulé les PV de votes Parlant des magistrats de la CENI qui auraient annulé des PV de bureaux de vote, où l’UFDG aurait gagné, Cellou Dalein Diallo promet de les afficher à la face du monde. « Les magistrats qui ont accepté de se soumettre aux injonctions de M. Alpha Condé pour priver les partis politiques de l’opposition de leurs suffrages dans des siège qu’ils ont remportés, vont répondre devant l’histoire, mais surtout ils seront dénoncés. C’est le cas de Mme M’Balou Keita, Mamady Cissé à Dubreka, Kairaba Kaba à Matoto et Mamady Diawara à Kindia. Leurs noms seront affichés partout pour que le peuple comprenne qui a fait quoi dans la remise en cause de la vérité des urnes qui a été malheureusement validés par les juges, malgré nos recours avec des preuves à l’appui. C’est qui semble être grave pour nos institutions judicaires », Après le rejet catégorique des résultats des élections communales du 04 février publiées (par la CENI) par l’opposition républicaine, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a invité ses militants, samedi 24 février, au cours d’assemblée générale de son parti à Conakry, à se mobiliser fortement pour une série de manifestations de rue qui débutera lundi le 26 février par « une journée ville morte ». « Je suis particulièrement fier aujourd’hui de constater que vous êtes prêts pour la marche pacifique programmée pour le lundi à Conakry et qui se poursuivra sur toute l’étendue du territoire. Il faut qu’on se batte pour obtenir la restitution des quartiers, des sièges et des suffrages qui nous ont été volés ; c’est vrai que l’UFDG a beaucoup de militants, une grande capacité de mobilisation, un poids électoral plus que respectable. Mais qu’à cela ne tienne, ce qui me plait davantage en vous, c’est votre engagement total et désintéressé, car le peuple vient de sanctionner M. Alpha Condé dans les urnes, les classes politiques dans les CACV, au détriment des partis politiques de l’opposition lors des élections communales du 4 février passé dont les résultats sont mis en cause par le pouvoir », a-t-il déclaré sous les ovations de ses militants. Alpha Condé suggérait de prendre les armes si les élections sont volées Devant ses militants, Cellou Dalein Diallo a indiqué que lui et ses pairs de l’opposition républicaine se battront par tous les moyens légaux pour la publication des « vrais résultats » issus des urnes, lors des élections communales du 04 février dernier. « Le peuple a sanctionné Alpha Condé par les urnes, il a décidé de sanctionner le peuple dans les CACV en volant les suffrages accordés généreusement par le peuple aux partis politiques de l’opposition. Ce n’est plus acceptable parce que notre combat n’aura aucun sens si nous nous soumettons aux décisions prises par les CACV qui sont loin de refléter la réalité des urnes. C’est notre droit le plus absolu d’exiger par tous les moyens légaux la restitution de ce qui nous a été arbitrairement enlevé. C’est pourquoi, nous allons nous battre par tous les moyens légaux pour la restitution de nos voix (..) », a martelé le chef de file de l’opposition guinéenne. Plus loin, il a également rappelé les menaces de l’actuel président de la Guinée par rapport aux vols de suffrages, alors qu’il était encore opposant. « J’ai dit la dernière fois que nous n’allons pas suivre les conseils que M. Alpha Condé qui suggérait lorsqu’il était opposant de prendre les armes si les élections sont volées. Nous avons décidé ensemble qu’on ne prendra pas les armes contre notre peuple comme il l’a fait en 2000. Mais, nous allons nous battre par tous les moyens légaux. C’est pourquoi, nous avons décidé de commencer lundi par une ville morte et nous allons continuer après par les autres formes de manifestations pacifiques, les sit-in, les marches jusqu’à ce que nos droits soient rétablis, nos suffrages rendus, nos sièges restitués, les quartiers dans lesquels nous avons gagné, que nous puissions installer les chefs de quartiers nous allons nous battre par tous les moyens légaux et nous avons décidé que nous commençons lundi 26 février par une ville morte », a promis Cellou Dalein Diallo. Les magistrats qui auraient annulé les PV de votes Parlant des magistrats de la CENI qui auraient annulé des PV de bureaux de vote, où l’UFDG aurait gagné, Cellou Dalein Diallo promet de les afficher à la face du monde. « Les magistrats qui ont accepté de se soumettre aux injonctions de M. Alpha Condé pour priver les partis politiques de l’opposition de leurs suffrages dans des siège qu’ils ont remportés, vont répondre devant l’histoire, mais surtout ils seront dénoncés. C’est le cas de Mme M’Balou Keita, Mamady Cissé à Dubreka, Kairaba Kaba à Matoto et Mamady Diawara à Kindia. Leurs noms seront affichés partout pour que le peuple comprenne qui a fait quoi dans la remise en cause de la vérité des urnes qui a été malheureusement validés par les juges, malgré nos recours avec des preuves à l’appui. C’est qui semble être grave pour nos institutions judicaires », a-t-il dénoncé.a-t-il dénoncé.

Communales 2018 : l’UFC d’Aboubacar Sylla « a reçu un projet d’alliance avec le...

L’Union des Forces du Changement (UFC) a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce samedi 24 février 2018 à son siège à Taouyah, dans la commune de Ratoma. Des sujets d’actualités relatifs aux résultats des...
Cellou Dalein Diallo leader de l'UFG avec Fode Oussou Fofana

Cellou Dalein Diallo menace :  « cette fois, nous ne reculerons pas »

«Il faut qu’on se batte pour la restitution des quartiers, des sièges et des suffrages qui nous ont été volés », a déclaré dès l’entame, Cellou Dalein Diallo devant un parterre de militants. Selon le chef...
Cellou Dalein Diallo ufdg

l’UFDG répond à l’article de François Soudan : « Ratoma est bien dans la République »

L’éditorial récemment consacré par François Soudan aux élections communales en Guinée a suscité chez certains de vives réactions. Le parti de Cellou Dallein Diallo nous a adressé cette mise au point, que nous publions...
SIDYA TOURE DE L'UFR

Sidya Touré au siège de l’UFR :  » Je vais lancer un avertissement, nous...

Pendant l’Assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines UFR, ténue ce samedi 24 février, le président de cette formation politique Sidya Touré menace de reprendre la rue si la CENI organise les législatives...
Manifestations des Guinéens de France contre le journaliste François Soudan de Jeune Afrique

Paris : Grande manifestation des guinéens contre François Soudan du journal Jeune Afrique (images...

Paris-France: des centaines des guinéens se sont donner rendez-vous à Michel Ange Auteuil, non loin du siège du journal Jeune Afrique, ce Samedi, 24 février 2018 pour dénoncer les agissements du journaliste, François Soudan. Dès...
Alpha Conde au palais sékhoutouréya avec Mohamed Said Fofana Mediateur de la république

Alpha Condé au nouveau Médiateur de la République : « J’attends de ta part,...

« Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions en toute impartialité », ce sont les propos de Mohamed Saïd Fofana, ancien Premier ministre, à l’ occasion de sa prestation de serment vendredi,...
Général Ibrahima Baldé du Haut commandement de la gendarmerie

Selon le Général lbrahima Baldé, le gendarme N’Fa Amara a été «lâchement assassiné» par des...

Quatre jours après sa mort dans des conditions jusque-là floues, l’adjudant-chef N’Fa Amara Chérif Yansané a eu droit ce vendredi à une cérémonie funèbre. A cette occasion qui a connu la mobilisation de ses...
Damantang Albert Camara Guinée

 Albert Damantang Camara prévient : « lorsque vous êtes en grève, vous n’êtes pas obligé de...

Dans un communiqué publié dimanche 18 février 2018 sur les antennes des médias d’Etat, le gouvernement guinéen avait annoncé la suspension des salaires de tous les enseignants grévistes à partir de ce mois de...
Reunion de l'opposition Guinéenne

Dernière minute : l’Opposition guinéenne, annonce une journée ville morte et une série des...

L’annonce a été faite au-cours d’une rencontre entre les membres de l’opposition réunie au quartier général de l’UFDG ce vendredi 23 février. De cette rencontre, l’opposition a décidé d’organiser une journée ville morte le...
des malfrats emportent 80 millions dans une attaque

Sexe-tape à Labé : « La fille se demande comment cette vidéo a fuité de...

Depuis quelques jours, un sexe-tape tourné par une fille bien connue dans la commune urbaine de Labé et qui circule en boucle de téléphone portable défraie la chronique dans la sainte cité. La fille...