Bus Turque-Oyé dénonce: « C’est à notre grande surprise qu’on voit débarquer à Conakry des bus utilisés de près de 17 ans par Istanbul »

0
3874
Partager

Conakry, 18 août (AGP)- Le ministre des Transports de la République de Guinée, Oyé Guilavogui a mis en doute la qualité des bus offerts à son pays par la Turquie, dans le cadre du jumelage entre les villes d’Istanbul et Conakry, rapporte l’AGP.

C’était mercredi, 16 août 2017, à l’occasion de l’annonce de la reprise des activités du train de banlieue Conakry-Express, après 10 mois d’arrêt suite à une crise entre les parties guinéenne et chinoise.

Selon le ministre, le gouvernement a été piégé dans la négociation de ces bus.

« A l’époque, on pensait que c’était des bus neufs. C’est à notre grande surprise qu’on voit débarquer à Conakry des bus utilisés de près de 17 ans par Istanbul. Même l’usine fabricante ne fonctionne plus », s’insurge le ministre.

D’après le ministre guinéen des Transports, «ce marché avait créé des problèmes entre le Maroc et la Guinée, avec lequel les négociations étaient très avancées pour le transport urbain. Et d’un coup, ce sont des turcs qui sont venus. Ça fait des problèmes, mais finalement le Maroc a accepté».

AGP

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire