Boké: « Alpha CONDÉ a dépêché ses forces de sécurité pour aller tirer à bout portant sur des civils » J. REMY NGONO

0
2920
Rémy N'gono et Alpha Condé
Rémy N'gono et Alpha Condé
Partager

La situation de Boké vue par Rémy Ngono

Alpha CONDÉ a encore frappé à Boké: deux morts et plus de cinquante blessés par balles. Alors que les jeunes manifestaient pour le retour de l’électricité coupée depuis deux semaines

Alpha CONDÉ a dépêché ses forces de sécurité pour aller tirer à bout portant sur des civils. Eugène CAMARA a été le premier à tomber après avoir reçu une balle pleine lucarne qui a fait exploser son crâne. Et ce n’est pas la première fois. Déjà en avril 2017, Alpha CONDÉ avait déployé une brigade anti- émeutes surarmée pour semer la terreur à Boké. Bilan: 5 morts et des centaines de blessés.

Boké, ville minière de 100 000 habitants, détient 25 milliards de tonnes de bauxite, soit le un tiers des réserves mondiales.

Les sociétés étrangères viennent s’y ravitailler depuis 50 ans. Alpha CONDÉ vient encore de brader d’autres mines de la même région à la Chine pour 20 milliards. Mais il est incapable de fournir aux populations l’eau , l’électricité et un service social minimal.

Dès que les populations spoliées et polluées veulent manifester, il envoie son armée les écraser.
J. REMY NGONO

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire