Bah Oury: « Je dis et je répète ceux qui rêvent de voir Cellou Dalein président se trompent »

0
8771
Bah Oury ufdg
Partager

Le vice-président exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) était l’invité dimanche de l’émission ‘’Terrain Politique’’ de la radio Sabari Fm. Bah Oury a profité de l’occasion pour répondre à Cellou Dalein quant à une possible réintégration ou non au sein du principal parti de l’opposition.

La guéguerre entre Cellou Dalein, président de l’UFDG, et son fondateur, Bah Oury, dure depuis plus de 2 ans. Les deux personnalités se regardent en chiens de faïence. Récemment, interrogé par une radio de la place, le premier a exclu toute possibilité de travailler avec le second. Pour sa part, Bah Oury croit à une rencontre autour d’une table même s’il n’y aura pas de réconciliation proprement dite.

L’ancien ministre de la Réconciliation nationale croit que Cellou Dalein ne sera pas président en Guinée. Extrait…

« Non pourquoi, une réconciliation ? Mais tu peux te retrouver autour d’une table avec ton ennemi juré pour régler un problème ponctuel. Et la question de l’UFDG concerne et moi. Il faut que ce problème soit réglé. Tôt ou tard si Dieu le permet, on s’asseyera pour régler les problèmes de l’UFDG. Ça ne veut pas dire qu’on se réconcilie. On trouvera des points sur lesquels comment régler de la manière la plus pacifique la question de l’UFDG. S’il s’entête et je pense qu’il va s’entêter, ce qui adviendra le concernera directement. Droit dans les yeux, je ne pense pas CDD pour 2020. Je sais que tu (un auditeur, ndlr) aimes Cellou Dalein et tu crois en moi. C’est la raison pour laquelle j’avais dit en 2015 quoiqu’il en fasse, je lui avais dit ça, la question de l’élection préisdentielle de 2015 était déjà réglée. Je me suis battu pour que Cellou Dalein devienne président de la République en 2010. J’ai failli y laisser ma vie. J’ai été agressé dans sa cour par le général Sékouba Konaté, (ancien président de la transition, ndlr) et Cellou n’a pas réagi ce jour-là. C’est sa femme qui était dans sa chambre, qui a vu ce qui se passait dans la cour qui est venue les interrompre pour leur dire vous vous asseyez ici, ils sont en train d’amener Bah Oury. C’est en ce moment-là, que Sékouba a donné des instructions pour leur dire de me relâcher. Ils m’ont chassé comme un mal propre dans la cour de Cellou Dalein. C’est ce jour-là que Cellou Dalein a perdu le pouvoir. Et vous voulez ce monsieur avec tout ce qu’il y a aujourd’hui puisse incarner quelque chose, je dis et je répète intelligemment, ceux qui rêvent de voir Cellou Dalein président, ils se trompent ».

Amadou Kendessa Diallo 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire