Arrestation de Élie Kamano, manifestation de ce lundi, voici deux communiqués du gouvernement Guinéen !

COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA JUSTICE DU 20 FEVRIER 2017

Conakry, le 20 Février 2017 – Le Ministère de la Justice informe l’opinion nationale et internationale que monsieur Elie Kamano, interpelé dimanche 19 Février 2017, a été déféré ce lundi devant le Tribunal de première Instance de Mafanco où il a été présenté à un juge d’instruction qui l’a inculpé pour complicité pour attroupements illégaux conformément à l’article 632 du code pénal.

Il a été mis en liberté sous contrôle judiciaire avant de repartir avec son avocat.

La cellule de communication du Ministère de la Justice

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.

Libreopinionguinee.com vous propose ci-dessous le deuxième communiqué du gouvernement relatif aux manifestations de ce lundi.

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT RELATIF AUX MANIFESTATIONS NON AUTORISEES DE CE LUNDI

Conakry, le 20 Février 2017 – Suite à l’appel à manifester et aux actes de violences, de vandalisme qui en ont résulté, en dépit de l’accord obtenu ce dimanche avec les syndicats après plusieurs jours de négociations, notre capitale a été le théâtre de manifestations non déclarées et interdites par le Gouverneur de la Ville de Conakry.

A la mi-journée, ces manifestations ont malheureusement causé la mort d’au moins cinq personnes et créé des perturbations dans la circulation sur les différents axes routiers. En outre, ces manifestations illégales et interdites ont provoqué des dégâts matériels importants sur des ambulances et des Centres Médicaux Communaux.

Ainsi, de source policière et hospitalière, le bilan s’évalue ainsi que suit :

· 30 blessés dont des membres des forces de l’ordre ;

· 12 personnes interpellées dans les communes de Kaloum et Matam.

Le Gouvernement condamne les événements ayant conduit au décès de ces personnes et appelle l’ensemble des acteurs à plus de retenue et de responsabilité.

Le Gouvernement rappelle également qu’aucune divergence ne saurait justifier les violences perpétrées au cours de cette journée et réitère sa ferme détermination à poursuivre toutes les personnes impliquées dans ces actes barbares et rétrogrades.

La Cellule de Communication du Gouvernement

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here