Après son élection Trump fait marche arrière sur des propositions controversées

0
1726
Donald Trump
Donald Trump
Partager

Certaines propositions candidat Donald Trump disparu site campagne, explication.

Certaines des propositions du candidat Donald Trump ont disparu de son site de campagne, sans explication.
L’appel à interdire aux musulmans l’entrée aux Etats-Unis, par exemple, a soudainement disparu du site de campagne du candidat vainqueur de la présidentielle américaine.

Le discours de Trump une fois élu, nettement plus apaisé que ceux tenus durant sa campagne, est-il le signe que le président sera plus modéré que le candidat ? Après une fulgurante ascension qu’il doit à ses provocations et propositions chocs, le milliardaire républicain a l’air de vouloir lisser son programme : certaines de ses propositions les plus controversées ont été discrètement gommées de son site internet de campagne.

Par exemple, son appel à interdire aux musulmans l’entrée aux Etats-Unis et sa promesse de dénoncer l’Accord de Paris sur le climat n’apparaissent plus, ce jeudi dans la liste de ses propositions.

Pas de réponse aux demandes répétées d’explication

Le lien vers sa proposition intitulée « Déclaration de Donald J. Trump pour empêcher l’immigration musulmane » – dans laquelle il appelait à une « fermeture intégrale des Etats-Unis aux musulmans souhaitant s’y rendre » – a tout bonnement disparu, tout comme sa liste de personnalités envisagées pour la Cour suprême et certains détails de ses projets économiques et en matière de défense.

Cette promesse de bannir les musulmans était un des points contestés de sa campagne, de nombreux Républicains l’avaient dénoncée et les sondages suggéraient que la plupart des Américains y étaient opposés .

L’équipe de campagne de Trump n’a pas répondu aux courriels répétés demandant la raison de ces disparitions. Les liens en question, qui redirigent désormais les lecteurs vers une page de collecte de fonds électoraux, semblent avoir été modifiés le jour du scrutin, mardi.

Un compte Twitter « nettoyé »

Sur la chaîne CNBC, le prince saoudien Al Walid ben Talal s’est félicité que l’équipe de campagne de Trump ait retiré du site la proposition sur l’interdiction des musulmans. Il a même remarqué que Trump a éliminé de son compte Twitter certaines déclarations sur les musulmans.
Les deux hommes avaient eu quelques échanges cinglants lorsque l’homme d’affaires américain avait formulé sa proposition pour la première fois. « @realDonaldTrump Vous êtes une honte, non seulement pour le GOP (parti républicain), mais aussi pour toute l’Amérique », avait écrit le prince dans un tweet.

La réponse cinglante de Trump n’avait pas tardé : « Le stupide prince @Alwaleed_Talal veut contrôler nos hommes politiques américains avec l’argent de son papa. Il ne pourra pas faire cela quand je serai élu ».

Les Échos

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire