Après la menace des militaires retraités, le ministre Abdoul Kabélé Camara apporte des précisions

0
722
Photo Abdoul kabele Camara
Partager

Ministre Délégué à la Défense

Les militaires ayant valu leur droit à la retraite en 2011 menacent de descendre dans la rue si toutefois leurs revendications ne sont pas prises en compte par le Département de la Défense nationale. Cette annonce a été faite lundi dernier lors d’une conférence de presse animée par un syndicat des militaires à la retraite. Le ministre délégué à la Défense n’a pas tardé à réagir à cette menace des soldats.

Les retraités réclament le paiement intégral de leur montant promis en 2011 après l’annonce par le Chef de retraité plus de 4000 soldats, la création d’un secrétariat d’Etat des militaires à la retraite, l’augmentation de leur pension à 200%. Mardi, sur les GG d’Espace FM, le ministre délégué a rappelé que « tout le monde a suivi le processus de la mise en œuvre de cette opération. Cette opération a été appuyée par le Système des Nations Unies avec la participation de l’Etat guinéen. Le président de la république a demandé l’appui des NaPhoto Abdoul kabele Camara tions Unies pour l’accompagner dans la mise à la retraite de quelques militaires ».

Au lieu de quatre (4000) soldats envoyés à la retraite, finalement, c’est 3 928 qui l’ont été, environ 80 sont restés, a affirmé le ministre Me Abdoul Kabélé Camara. « C’était une mesure exceptionnelle parce qu’il y en a qui sont restés très longtemps sans aller à la retraite. Ils ont largement dépassé la durée légale de services et la limite d’âge », a poursuivi le ministre.

Selon lui, le Système des Nations-Unies (SNU) a accordé 2 109 612 USA dollars à la Guinée dans le cadre de cette opération. « Le fonds que le Système des Nations-Unies a versé au compte des militaires à la retraite est évalué à plus de 25 milliards GNF…Mais quand on a transmis le listing de 3928 militaires, il y avait un gap de onze milliards qui a été versé. C’est ainsi que le ministère délégué au Budget à l’époque, en 2012, qui a demandé à ce que les 25 milliards soient virés dans un compte à la Banque Centrale. Cela a été fait. Il y a eu un manuel de procédures pour appliquer la mise en œuvre du paiement de ce montant. Cela a été fait au bénéfice de tout le monde », a-t-il précisé.

Seulement, souligne Me Abdoul Kabélé Camara, dix militaires dont le paiement s’élevait à 69 millions 417 mille 720 GNF ne se sont pas présentés. Ce solde est resté à la Direction générale de l’intendance, a-t-il précisé. Sur les revendications des militaires, le ministre a rappelé que ces 3 928 militaires ont perçu leur réquisition, c’est-à-dire que les frais de déplacement pour rejoindre leurs localités.

C’est sur papier qu’ils (militaires) ont indiqué les frais de transport de leurs bagages et de leurs familles en précisant leurs lieux. « Ces réquisitions ont été régulièrement payées, ils ont émargé. Donc, tous les droits ont été payés. Ce qu’il s’agissait d’une mesure exceptionnelle correspondant à une situation exceptionnelle », a-t-il ajouté.

Selon lui, le mémorandum des militaires retraités ne lui est pas été adressé en tant que « ministre délégué à la Défense mais à M. le Président de la république qui m’a instruit pour examiner ce dossier ».

Amadou Kendessa Diallo

+224 664 24 54 78

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire