AN 58 : la Guinée fête dans la douleur. Voici quelques « images du pays profond »

0
3232
Route dégradé en Guinee
Route dégradé en Guinee
Partager

L’AN 58, fête de l’indépendance de la Guinée s’est tenue ce dimanche 2 octobre 2016, sous la houlette du Président Alpha Condé.

Après le NON de la Guinée en 1958 face aux colons français, le pays a été dirigé d’une main de fer par le feu Ahmed Sekou Touré suivi du feu Lansana Conté.
Cette fête de l’AN 58 a été célébré dans un contexte particulièrement douloureux .
Quand on observe l’état de notre réseau routier, on se rend compte que nos dirigeants n’ont aucune vision pour le développement de notre cher pays.

Les infrastructures routières dans un pays représentent un élément essentiel dans son développement .  Quand on voyage dans les pays Européens ou Américains, la première observation, c’est l’état de leurs routes qui fait des belle images.
C’est nous en Guinée, depuis la mort du feu Général Lansana Conte,  les routes sont complètement impraticables. Regardez l’état de nos routes en images ci-dessous,
très particulièrement la zone forestière. Un chauffeur se bat dans une boue pour réparer sa voiture. C’est inacceptable, qu’après 58 ans d’indépendance, notre pays ne dispose pas des autoroutes qui relient toutes les régions. Nous n’avons aucune autoroute dans notre pays sauf celui de l’aéroport Gbessia qui ne reflète pas limage d’une autoroute.
Au lieu de passer tout votre temps à construire des hôtels qui ne reçoivent presque personne, pensez à construire des routes nationales à l’image de la Guinée. Sans des routes solides aucun développement ne sera possible.

Arrêtez de nous parler de boucher les trous, construisez des routes dignes pour le développement de ce pays.

Route dégradé en Guinee
Route dégradé en Guinee
Route dégradé en Guinee
Route dégradé en Guinee
Route dégradé en Guinee
Route dégradé en Guinee

Macka Balde

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire