Alpha Condé ne peut pas se comparer au régime de Lansana Conté parce que lui même il a installé la catastrophe en République de Guinée 

0
661
Alpha Conde et Salifou sylla
Alpha Conde et Salifou sylla
Partager

ALPHA CONDÉ NE FAIT QUE DILAPIDER NOS RESSOURCES.

Les décharges du Pr Sylla sur le Pr Condé E n visite de travail en Chine récemment, le président Alpha Condé a qualifié le pouvoir de Lansana Conté de catastrophique. Une accusation qui sonne mal dans les oreilles de l’ancien ministre de la Justice, garde des Sceaux, le Pr Salifou Sylla.

Pour cet ancien collaborateur de feu le général Lansana Conté, jamais la gestion de la Guinée  n’a connu une descente aux enfers comme cela se vit actuellement sous le régime Condé. « Je me demande s’il contrôle ce qu’il dit. Alpha Condé ne peut pas se comparer au régime de Lansana Conté parce que lui même il a installé la catastrophe en République de Guinée. Quand les militaires ont pris le pouvoir après la mort de Sékou Touré en avril 1984, nous sommes venus un mois après pour participer aux états généraux de l’Education. L’état dans lequel nous avons trouvé la Guinée à l’époque, c’était chaotique », rappelle le Pr Sylla. « Au lieu de passer son temps à critiquer les régimes précédents, estime l’ancien garde des Sceaux, il devrait s’atteler à bien gérer la Guinée. Quand un homme n’a pas de lignes précises, quand il dit ceci aujourd’hui, demain, il dira le contraire.

Il ose dire aujourd’hui que le régime de Lansana Conté est catastrophique, mais est-ce qu’il y a un régime plus catastrophique que son régime ? Lui, il a pillé ce pays. Regardez l’état de nos routes, la misère dans laquelle végètent nos concitoyens, et autres. Il ne peut rien dire à quelqu’un en Guinée ». De l’avis de M.Sylla, Lansana Conté a apporté beaucoup d’évolutions à la Guinée contrairement au régime Condé. « Qu’on le veuille ou pas, c’est cela la réalité », soutient-il. « Quand quelqu’un, (Alpha Condé, Ndlr) qui prétendait être opposant à l’époque, nous dit qu’il vient pour continuer l’œuvre de Sékou Touré, c’est qu’il est solidaire à ce régime. Lansana Conté, qu’on le veuille ou pas, a apporté beaucoup d’évolutions dans ce pays. Lui, Alpha Condé, qui parle aujourd’hui, est-ce qu’il osait monter dans un avion qui passait au-dessus de la Guinée ? », s’interroge l’ancien haut perché de l’appareil étatique guinéen.

Dans la même lancée, le Pr Sylla regrette le fait que le président Alpha Condé soit tous les temps entre les avions que de s’occuper des problèmes qui assaillent son peuple. Des voyages qui, aux dires de l’orateur, n’ont servi qu’au gaspillage de l’argent du contribuable guinéen. « Alpha Condé n’est jamais là, il est tout le temps dans les avions pour aller gaspiller notre argent à l’étranger. Il nous laisse dans la misère. Donc, il ne peut rien dire à quelqu’un ici. Il est entrain de dilapider nos richesses avec un petit groupe qui ne fait que prendre nos minerais et les envoyer je ne sais où. L’argent qu’il gagne là-bas ne vient jamais en Guinée. Lui seul sait où il l’amène. Cela m’inquiète », condamne M. Sylla. « Tous les jours, il est dans les avions. Et il ne voit rien de ce qui se passe en Guinée. (…) Dans quelles conditions il vivait en France ? Nous on le sait.

Alors, il ne faut pas qu’il raconte des histoires », ajoute-t-il. Du voyage d’Alpha Condé en Chine, l’ancien ministre de la Justice semble en savoir quelque chose. C’est bien pour lorgner le partenaire chinois après que d’autres investisseurs sérieux se soient retirés. « Rio Tinto et autres sont partis et c’est comme ça il va partir cherché de l’argent. Il avait parlé d’emploi mais un beau jour, on vient nous dire qu’on se retire. Attendons de voir les 25milliard de dollars avec la Chine. On avait dit ici que le courant sera là 24H sur 24. Mais aujourd’hui, la réalité est là et cela est malheureux », conclut M. Sylla qui enseigne qu’il ne s’agit pas d’endormir la conscience de la population. Il s’agit plutôt de passer à l’acte pour le bien être de la population et en même temps développer la Guinée.

Par Aissatou Diallo

in lepopulaire

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire