Alpha Condé : « la constitution guinéenne est la plus mauvaise au monde. Mais vous vous êtes pris dans vos propres pièges »

Alpha Conde avec la société civile au palais Sékhoutouréya
Alpha Conde avec la société civile au palais Sékhoutouréya

 

Alors que son régime est confronté à une crise socio-politique sans précédent, le président de la République a initié une série de rencontres avec des acteurs de la société civile.

Dansa Kourouma, président du Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC), a indiqué au chef de l’Etat que la crise post-électorale que connait la Guinée est due au ‘’code électoral qui a été ficelé pour le bien des politiques’’. Il a invité le président de la République à une révision du code électoral et de la loi sur la CENI.

Dans sa réponse, Alpha Condé a vertement critiqué la loi fondamentale. ‘’La constitution guinéenne est la plus mauvaise au monde. Elle a été mal faite et ne ressemble à aucune constitution au monde’’, lâche-t-il.

Le chef de l’Etat estime que les acteurs de la société civile sont ‘’comptables’’ de l’élaboration d’une telle constitution. ‘’Moi je suis un professeur de droit, je sais ce que je suis en train de dire. Vous n’aviez, à l’époque, ni la légitimité, ni la compétence d’élaborer une constitution. Vous avez tout simplement profité de la présence militaire pour faire du n’importe quoi’’, dit-il à Dansa Kourouma qui fut membre du Conseil national de la transition (CNT).

Il assure que la constitution a été élaborée contre sa personne. ‘’C’était juste une manière de m’éliminer. Vous êtes allés jusqu’à parler du problème d’âge aux élections. Vous avez créé de multiples institutions et fait en sorte que vous les gériez. Les responsables des 2/3 des institutions du pays sont des syndicalistes et acteurs de la société civile. Mais vous vous êtes pris dans vos propres pièges’’, estime le chef de l’Etat.

Pour ce qui du code électoral, il affirme que le gouvernement n’a rien à avoir avec la loi électorale. ‘’Ce n’était pas projet de loi. C’est une proposition des députés. Sidya Touré et moi étions contre ce code. Les députés l’ont adopté, mais j’avais prévenu Cellou [Dalein Diallo]’’, conclut-il.

Visionguinee

364 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here