Alpha Condé est venu, il a vu mais n’a pas vaincu. Le fameux « Vini, Vidi, Vici »

Alpha Condé pourrait se retrouver face aux médias dans la même situation que Donald Trump lors de sa prestation de serment. En effet, les avis sont partagés quant au nombre exact des personnes qui sont sorties sur l’axe Aéroport de Gbessia-Centre ville de Kaloum, pour accueillir le chef de l’Etat guinéen. Une chose est sûre : il fallait chercher des loupes pour voir déambuler 2 millions de personnes sur l’auto route Fidel Castro, comme l’avaient promis les thuriféraires du RPG Arc-en-ciel.

La mobilisation des populations sur le parcours du cortège présidentiel, malgré la répartition des espaces par quartiers et commune, a été très faible. Chose curieuse, même au niveau de la Casse de Madina, réputée une chasse gardée du RPG Arc-en-ciel, les gens vaquaient à leurs occupations. Pour éviter « la honte », les initiateurs de la mamaya ont vite loué des bus pour transporter des jeunes sur les lieux.

Alpha Condé est venu, il a vu mais n’a pas vaincu. Le fameux « Vini, Vidi, Vici » s’est transformé en « Vini, Vidi mais pas Vici ». Même si au niveau du centre-ville de Kaloum, la mobilisation était à son comble, les promesses des organisateurs n’ont pas été tenues.

Guineedirect

 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here