Alpha Condé au Forum sur la mobilisation et l’utilisation efficace des ressources intérieures

0
538
Alpha Conde
Alpha Conde président de la république de Guinée
Partager

Conakry, le 10 Novembre 2016 – La cérémonie d’ouverture du Forum sur la mobilisation et l’utilisation efficace des ressources intérieures a été présidée ce jeudi 10 novembre 2016, par le Président de la République Alpha Condé. Organisé par les Ministères économiques (Budget, Économie et Finances, Plan et Coopération Internationales), cette rencontre de trois jours axé sur la mobilisation et l’utilisation efficace des ressources intérieures pour le financement du développement durable de la Guinée permettra un partager des expériences sur les différentes stratégies, réformes et actions à mettre en œuvre pour relever le double défi de la mobilisation des ressources intérieures et de leur utilisation efficace en faveur d’un développement inclusif et durable de la Guinée. Il s’agira de débattre de la problématique de mobilisation et d’utilisation efficace des ressources intérieures entre les participants.

Ce premier forum de haut niveau sous la troisième république consiste à continuer l’assainissement de la gestion des finances publiques et la promotion de la croissance inclusive de l’activité économique afin d’améliorer les conditions de vie des populations et de réduire l’incidence de la pauvreté. L’atteinte de cet objectif requiert :

-l’amélioration du cadre institutionnel et de la gouvernance ;

-la définition et la mise en place des politiques de développement ambitieuses et soutenables et la mobilisation des ressources financières stables à même de garantir la mise en œuvre pérenne et réussie des programmes et projets devant contribuer à faire de la Guinée un pays à revenu intermédiaire;

Le maintien d’un système fiable des finances publiques, exige à la fois l’optimisation des allocations budgétaires, la rationalisation des dépenses publiques mais aussi la mobilisation effective et soutenue des ressources destinées à leur financement. A ce titre, le Gouvernement entend améliorer le processus d’élaboration et du suivi de l’exécution budgétaire tout en mobilisant davantage de ressources intérieures. La Guinée envisage augmenter les recettes intérieures de 33% en 2018 et 62% à l’horizon 2020 (voir cadrage macroéconomique). La mobilisation des ressources intérieures apparaît aujourd’hui comme une alternative crédible aux financements extérieurs.

C’est pourquoi, la Guinée veut en accélérant la réflexion, explorer les stratégies, programmes et actions prioritaires menant à mobiliser et à utiliser les ressources intérieures indispensables au financement de son développement.

Pour le ministre du Budget la mobilisation des ressources domestiques et sa gestion efficace apparaissent aujourd’hui comme un défi majeur et urgent à relever pour répondre efficacement aux enjeux de développement de la Guinée. Poursuivant Mohamed Lamine Doumbouya dira que cette urgence commande que nous agissons vite et bien car le rationnement croissant de l’aide au développement et la hausse de la demande sociale exigent de nous des solutions internes, efficaces et diligentes. Selon lui, ce forum est l’aboutissement d’une longue démarche ponctuée par l’atelier sur la stratégie de fiscalisation du secteur informel et immobilière qui ont été l’occasion d’échanger avec les acteurs de la vie économique, autour des défis et contraintes qui limitent la performance de l’administration des impôts sur ces créneaux.

Ce forum sur la mobilisation et l’utilisation efficace des ressources intérieures s’inscrit aussi dans la perspective de la finalisation du nouveau référentiel, stratégique national de développement et celui du plan national de développement économique et social (PNDES 2016-2020).

De son côté le Président Alpha Condé dira que la Guinée, en tant que pays à faible revenu, mobilise moins de 18 % de son PIB en recettes fiscales contre 25 % dans les pays à revenu élevé. Cette pression fiscale de 17,8 % selon le Chef de l’Etat reste tout de même légèrement en dessus du taux de 17% du critère de convergence de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Poursuivant le Président Alpha Condé a clairement affirmé qu’un faible niveau de mobilisation des ressources ne peut soutenir durablement le financement du développement et est incompatible avec la réalisation de l’objectif d’émergence de la Guinée qui constitue l’essence de sa vison pour la pays et le socle de son projet de société.

Pour booster la croissance économique, l’environnement des affaires est un indicateur essentiel pour les investisseurs, dixit le Chef de l’Etat qui estime que ces résultats seront favorisés par l’amélioration de l’attractivité de notre pays qui est tributaire de plusieurs facteurs dont entre autres:

-Un cadre législatif et réglementaire adapté;

-Un accès facile au crédit;

-Une meilleure réglementation du système bancaire et de la micro- finance;

Pour finir le Président Alpha Condé dira qu’il nourris l’espoir que le diagnostic de notre système de mobilisation des ressources intérieures sera réalisé et assorti de recommandations en termes de réformes et d’actions à mettre en œuvre pour améliorer la mobilisation de ces ressources ainsi que leur utilisation rationnelle par la qualification des dépenses affectées aux secteurs productifs.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire