Alpha Conde apporte un montant aux proches des victimes de l’accident de la Minière

0
4588
Accident de circulation en Guinee conakry
Partager

Conakry, 27 août (AGP)- Le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé a apporté, à travers le Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime (MPAEM), une enveloppe symbolique de cent millions de francs guinéens (100.000.000GNF) comme soutien aux parents des victimes de l’accident de la circulation survenu, très tôt dimanche matin, 21 août 2016, au quartier Minière, sur l’axe Hamdallaye-Bellevue dans la commune de Dixinn à Conakry, rapporte le correspondant de l’AGP près le ce Ministère.

Le ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime (PAEM), André Loua qui conduisait la délégation, a présenté au nom du président de la République, Pr Alpha Condé, les condoléance aux différentes familles éplorées et une enveloppe symbolique de cent millions de francs guinéens aux parents des victimes de cet accident mortel, dont soixante millions de francs pour les condoléances, cinq millions par famille (au nombre de six) et dix millions pour la préparation du sacrifice pour les victimes.

Le ministre a également transmis différentes familles, les messages de paix et de cohésion sociale du chef de l’Etat.

Pour sa part, le représentant de la famille Souaré (le jeune qui a provoqué l’accident), l’Imam Mamadou Bah a aussi présenté les condoléances de la famille au MPAEM, aux mareyeuses, mareyeurs et aux familles éplorées. Après lecture de quelques versets du Saint Coran traduisant des prières et bénédictions pour les morts, l’Imam a présenté une enveloppe de reconnaissance d’un montant de cinq millions de francs guinéens (5.000.000GNF) plus deux (02) sacs de riz et un (01) bidon d’huile végétale de vingt litres (20l) à chacune des familles éplorées, comme contribution pour les sacrifices d’usage.

A rappeler, que cet accident a fait 06 morts, dont 05 mareyeuses et le jeune Souaré, conducteur du véhicule incriminé dans ce drame.

AGP

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire