Aliou Bah démissionne du BL et flingue Dr Faya Millimono : « Le refus de cautionner les dérapages m’a valu à des moments une animosité de la part de certains responsables dont le président » (lettre) 

Aliou Bah du bloc Libéral
Aliou Bah du bloc Libéral

Aliou Bah Washington, le 21 avril 2018 Kobaya C/Ratoma Tel : + 224 622 40 11 40 Courriel : mouctaraly@yahoo.fr

Chers militants du BL, Cher Président, Dr Faya Millimouno, Depuis cinq(5) ans, je sers notre parti avec fierté et dévouement, en tant que membre du bureau exécutif national et directeur de la communication. Un mandat que les militants et responsables ont bien voulu me confier lors du dernier congrès électif. Ce fut un honneur et une immense responsabilité. Tout au long de ces cinq (5) dernières années, je me suis efforcé d’y répondre en veillant, dans mes fonctions comme dans mon comportement personnel, à toujours respecter les exigences, non seulement de la légalité, mais aussi de la dignité et de la loyauté. Etant donné que le plus grand capital du parti a toujours été sa cohérence, sa clarté et sa constance, je suis au regret d’admettre aujourd’hui que ce capital s’est considérablement effrité. En effet, des dysfonctionnements internes et des contradictions majeures sur les orientations, prises de position et démarches suscitent des interrogations pertinentes sur les objectifs et la position réelle du parti sur l’échiquier politique national. Une situation d’ailleurs qui m’a souvent mis dans une posture difficile à défendre des initiatives qui contredisent la vision du parti et auxquelles je n’ai été associé ni de près ni de loin. Malgré tout j’ai toujours utilisé, en vain, les instances et les recours internes pour faire mes observations, mes critiques et attirer l’attention des uns et des autres sur ce qui pourrait éventuellement nuire à la cohésion interne du parti et la ligne politique qui symbolise sa véritable identité. Le refus de cautionner les dérapages m’a valu à des moments une animosité de la part de certains responsables dont le président du parti au point que nos divergences d’opinion se sont transformées en une guerre égocentrique qui, à mon sens, n’avait pas sa raison d’être, car elle n’honore pas ceux qui affichent la volonté de changer les mauvaises pratiques dans notre pays. Ce système à l’image de la plupart des appareils politiques de la Guinée où le ressenti généralisé est que les responsables pensent plus à leurs propres ambitions qu’à l’intérêt du Parti et des conditions de vie des guinéens en général, ne me laisse pas indifférent. Je ne peux ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain cautionner la personnalisation du pouvoir. L’esprit démocratique qui m’anime m’en empêche. Je dois ma modeste expérience politique au BL et plus loin, je dois tout à mon pays, certes, mais la politique reste pour moi une vocation et non un métier. J’estime avoir eu la loyauté, l’amitié et le respect nécessaire à l’égard du parti et de ses responsables pour refuser de cautionner la désorientation de nos objectifs de départ. Bien qu’ayant le sentiment de n’avoir commis aucun manquement et ceci avec toute la fierté et l’honneur d’avoir servi mon pays à vos côtés, je ne me sens plus épanoui dans ce parti et j’ai donc décidé de prendre mes responsabilités en démissionnant de toutes mes fonctions au sein du BLOC LIBÉRAL. En conséquence, je vous demande donc de bien vouloir accepter ma démission. Je pars du BL pour être en accord avec moi même, avec mes profondes convictions, pour éviter le reniement en attendant que d’autres issues plus promptes à hisser la Guinée au rang des pays modernes et ambitieux ne fassent jour. Je vous prie de croire, Monsieur le président et à tous les membres du Bureau exécutif national, à l’assurance de ma très haute considération. Aliou BAH Membre du bureau exécutif national du BL Directeur de la communication Directeur de campagne du candidat, Dr Faya Millimouno, aux élections présidentielles 2015.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here