Affaire faux billets : le fils d’un ministre incriminé, le policier qui l’arrête, accusé de violence verbale et physique

Comme nous l’avons annoncé dans le précédent article, le fils d’un ministre de la république a été interpellé avec des faux billets de banque. C’est bien sûr le fils du ministre conseiller à la présidence, ancien ministre de la fonction publique, Sékou Kourouma qui est incriminé dans cette affaire.
L’acte s’est passé dans la nuit du vendredi 23 à samedi 24 mars passé à Yimbaya (Bafon) dans un quartier de la commune de Matoto quand le fils du ministre Sékou Kourouma a été interpellé par des jeunes du quartier avec des sommes de 50 mille en franc CFA et 190 millions en franc guinéen en faux billets.
Rencontré par notre rédaction le commandant du poste de police de Matoto dit avoir reçu le dossier et l’a aussitôt transféré au commissariat central de Matoto. Puisque, selon lui, le dossier était aussi sensible et qu’il faillait faire recours à la hiérarchie.
Quant au commissariat central de Matoto où nous sommes rendus, on nous fait savoir que le dossier à été classé. (mis à côté).
La même source nous informe que le policier qui avait mené cette opération grâce aux services des jeunes du quartier Yimbaya a été aussi mis à la disposition du commissariat centre de Matoto avec le scellé. Ce dernier serait accusé de violence verbale et physique sur le fils du ministre Sékou Kourouma.
Selon nos informations après avoir déféré les présumés trafiquants des faux billets de banque au commissariat centre de matoto, le fils du ministre quant à lui, a été aussitôt libéré.

Nous y reviendrons.

Libreopinionguinee avec fatalainfo

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here