Affaire de Kindiadi : l’UFDG accuse « le gouvernement ne communique pas sur l’affaire de Kindiadi parce que les citoyens de là-bas sont des Peul »

0
1883
Partager

L’assemblé général hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s’est tenue ce samedi 12 novembre 2016, à son siège de la Minière, sous la présidence du vice-président chargé des Affaires politiques, Mamadou Bano Barry. Le vice-président chargé des Affaires politiques, est revenu sur des échauffourées de Kindiadi (Kindia) : ‘‘le préfet a imposé un citoyen comme chef de quartier, les populations qui habitent le quartier disent qu’elles n’en veulent pas.

Aujourd’hui on se demande pourquoi l’administration s’évertue à subdiviser encore les quartiers, alors que la CENI a déjà fini d’élaborer la carte électorale. Il y a des forces de l’ordre et de sécurités qui sont déployées, qui de passage, ont fait comme d’habitude. Ils ont escorté des loubards qui ont pillé des maisons qui étaient ciblées. S’il n’y avait pas eu la réquisition des forces de l’ordre par le Préfet, je ne pense pas si on allait assister à ce qu’on a assisté. Aujourd’hui on en fait un gros problème. Pourquoi le gouvernement ne communique pas sur ce qui s’est passé à Kindiadi ? N’ayons pas peur des mots à Kindiadi ce sont des citoyens militants de l’UFDG, ce sont des Peulhs, parce que on a peur des mots’’.

(Vidéo à lire ci-dessus.

 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire