Affaire 500 millions : selon Lansana KOUYATE, c’est tout sauf du professionnalisme, c’est tout sauf de l’honnêteté…!

En Guinée, le leader de l’UFDG est au centre d’une polémique depuis une dizaine de jours. A l’origine de ces réactions, la subvention de 500 millions de francs (par mois) accordée au chef de file de l’opposition. Le principal concerné Cellou Dalein DIALLO se défend pour tenter de taire les critiques. Mais beaucoup d’acteurs politiques parlent d’une faute morale. C’est l’exemple de l’ancien premier ministre Lansana KOUYATE qui a dit ce lundi matin ne pas vouloir accabler le leader de l’UFDG. Cependant, il demande à Cellou de penser à la souffrance des guinéens.

Le parti de l’espoir pour le développement national à l’origine de la fuite de ce sale temps pour Cellou Dalein DIALLO, estime que tout a commencé, à l’occasion de la rencontre du 1er septembre 2016 entre le Chef de l’Etat et son principal opposant. A l’issue de ce tête, révèle Mr KOUYATE : « le président de la République a appelé le ministre des finances pour dire : ’’ vous accorderez au chef de file de l’opposition cinq milliards par an et entendez-vous sur les modalités’’…

En fonction des documents en sa possession, accuse le leader du PEDN : « c’est bien le chef de file qui a fixé les modalités trimestrielles d’un milliard deux cent cinquante millions de francs guinéens ». De l’avis de Lansana KOUYATE, cette attitude du président de l’UFDG n’honore pas le combat politique qu’il mène depuis des années. ‘’ Je crois que c’est tout sauf du professionnalisme, c’est tout sauf de l’honnêteté ayons le courage de le dire ‘’, déclare-t-il.

L’ancien premier ministre assure ne pas faire de cette histoire une affaire de personne. Et ‘’ je ne veux pas l’accabler au-delà de ce que le peuple en pense déjà. Mais je trouve que c’est indécent au moment, où le salaire minimum inter professionnel garantie est à quatre cent quarante mille francs et sans parler de tout ce qui vient comme arriéré dû à tel ou tel facteur. Sans compter les besoins d’investissements qu’on a pour défendre le peuple. Avant de se défendre soi-même ‘’, a-t-il détaillé.

avec lepointplus

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here