Aboubacar Soumah : « Nous allons déclencher une grève dans les jours à venir si… »

Une nouvelle menace de grève des enseignants se profile à l’horizon. L’annonce est d’Aboubacar Soumah, secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG).
Le meneur des deux récentes grèves des enseignants accuse le gouvernement de soutenir le camp du syndicaliste Elhadj Sy Savané pour organiser un congrès au nom du SLECG.
‘’Pourquoi le gouvernement nous empêche de tenir nos assemblées dans les établissements à l’intérieur du pays ? Pourquoi il nous empêche de mettre en place nos structures dans les universités ? Pourquoi il octroie une salle [à Elhadj Sy Savané] pour organiser un congrès ?’’, souhaite savoir celui qu’Alpha Condé qualifiait de rebelle jusqu’à un passé récent.
‘’Nous, on nous barre le chemin partout’’, se lamente M. Soumah, qui demande à Elhadj Sy Savané de tenir leur congrès. ‘’Mais qu’ils trouvent une autre appellation pour leur syndicat. Le SLECG, lui, est unique. Il a déjà tenu son congrès. Le bureau exécutif mis en place est le seul porte-parole de l’ensemble des enseignants de Guinée et interlocuteur du gouvernement’’, dit-il à qui veut l’entendre.
‘’S’ils tiennent un congrès sous le label du SLECG, nous allons déclencher une grève dans les jours à venir’’, prévient le visage des débrayages des enseignants.

a

VisionGuinee.Info

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here