8 ans après les massacres du 28 septembre 2009, Elhadj Mouctar Diallo s’exprime

0
1693
Massacre du 28 septembre 2009 Mouctar Diallo, Cellou Dalein, Aboubacar sylla
Massacre du 28 septembre 2009 Mouctar Diallo, Cellou Dalein, Aboubacar sylla
Partager

Ce matin, de douloureux souvenirs m’envahissent. 28 Septembre 2009 – 28 Septembre 2017, 8 années passées sans jugement, sans que lumière ne soit faite sur les crimes contre l’humanité commis au Stade du 28 Septembre. Ce jour fut sombre pour la Guinée. Des patriotes manifestant pacifiquement et avec enthousiasme, pour la démocratie ont été surpris et tués, fusillés, poignardés, des femmes violées… la Guinée avait perdu son âme, son humanisme. Malheureusement par manque de volonté politique, jusqu’à présent le procès n’est pas tenu pour que les auteurs de cette barbarie soient sanctionnés à la hauteur de leurs crimes.
NFD (Nouvelles Forces Démocratiques), les Organisations des victimes, leurs défenseurs et les bonnes volontés continueront les plaidoyers et lobbyings pour que justice soit rendue et que les victimes soient indemnisées.
NFD demande à ce que le Capitaine Moussa Dadis Camara, le Général Sékouba Konaté et tous ceux qui peuvent contribuer à faire la lumière sur ces événements du 28 Septembre rentrent en Guinée et que le procès soit enfin tenu. A défaut, que la justice internationale prenne en charge immédiatement cet important et gravissime dossier.
La tenue du procès des événements du 28 Septembre sera décisive et très importante car elle marquera le début de la fin de l’impunité en Guinée qui constitue la cause de tous les crimes de sang et économique, de la violation des lois et des droits, de la pagaille généralisée et donc de nos problèmes qui font reculer notre pays.
Vivement la tenue du procès des événements du 28 Septembre et que plus jamais ça en Guinée.
Que cette journée ville morte d’aujourd’hui décrétée par l’opposition républicaine intègre aussi l’exigence de justice pour les victimes du 28 Septembre et à travers elles toutes les victimes de la violence politique en Guinée.
NFD pour une Guinée unie, juste, paisible, démocratique et prospère.

Que Dieu garde toutes les victimes de la violence politique en Guinée dans son paradis.

Elhadj Mamadou Mouctar Diallo 

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire