3è mandat de Condé: les généraux Baldé et Bourema en mission en Europe?

0
178
Palais de l'Elysée
Partager

Manifestement, l’actuel locataire de Sékhoutouréya en fait à sa tête avec ce très probable et risqué 3è mandat qui le fait saliver sans cesse. Pour ceux qui doutent encore du mode opératoire, Alpha Condé a mis à contribution deux hauts gradés de l’Armée, notamment des généraux : Boureima Condé de la Décentralisation et Ibrahima Baldé du Haut Commandement de la Gendarmerie nationale. Le choix est somme toute inédit. A la limite impossible voire invraisemblable.

C’est pour autant mal connaitre l’ambition de Condé et sa rage de mettre tous les influents de l’Armée dans une camisole de force pour mieux les affaiblir. Aujourd’hui, très matinale – parce que le second quinquennat est entamé à peine – l’option de Condé consiste à préparer déjà l’opinion nationale et internationale sur son réel choix pour un 3è mandat dont le peuple est appelé à décider. Le général Ibrahima Baldé s’en va en Ethiopie avant de rallier des capitales occidentales : Paris, Berlin, Bruxelles. Le moment est vraiment mal choisi au-delà du manque de charisme des personnalités qui exécutent l’ordre d’Alpha Condé.

Boureima s’en va sous le prétexte qu’il rejoint sa famille à Toulouse. Mais en réalité, il doit faire équipe avec l’autre général. En tandem, ils tenteront de convaincre des interlocuteurs déjà identifiés de la volonté du président guinéen à modifier la Constitution – quasi impossible, selon les juristes – afin de lui permettre de briguer un 3è mandat. C’est donc une réelle période d’incertitude qui se profile à l’horizon.

En effet, le rapport caustique distillé par Bertrand Cochery à l’encontre d’Alpha Condé, l’allié d’hier ferme les portes à toute tentative de modification constitutionnelle. Les USA à travers leur diplomate basé à Conakry a déjà brandit le glaive. Alpha se fâche contre l’ancien ami et entend le narguer. Avec lui, toutes les grandes puissances occidentales, déjà inquiètes d’une possible déstabilisation sous régionale. Sous les frais de la Princesse, les deux généraux peuvent donc aller se promener. Nous y reviendrons.

Source Kababachir.com

Comments

commenter ici

Laisser un commentaire